• La cryothérapie utilisée pour les sportifs de hauts niveaux

    Posted on juillet 25, 2012 by in La cryothérapie grâce à la compresse naturelle Dorlotte !

    Pourquoi les sportifs font appel à la cryothérapie ?

    Depuis 1980, les pays de nord de l’Europe font appel à la cryothérapie corps entier (CEE), c’est-à-dire que les sportifs vont dans des chambres de cryothérapie à -110°C . En France, depuis 2009, le département médical de l’INSEP ( Institut national du sport, de l’expertise et de la performance) dispose elle aussi d’une chambre de Cryothérapie Corps Entier (CEE) à trois compartiments ( -10°C, 60°C et -110°C ). L’usage de la cryothérapie pour les sportifs est très interessant pour de nombreuses raisons :

    1. La cryothérapie permet la récupération du sportif et d’améliorer ses performances
    2. La cryothérapie prévient des récidives de pathologies
    3. La cryothérapie traite les pathologies musculaires et inflammatoires de l’appareil locomoteur.

    L’objectif de la cryothérapie Corps Entier est “de créer un choc thermique qui génère une vasoconstriction et une stimulation des récepteurs thermiques du derme. Ce choc thermique a principalement un effet analgésique en ralentissant la conduction nerveuse et anti-inflammatoire par l’abaissement de la température tissulaire” ( Source : INSEP ).

    Une séance de Cryothérapie Corps Entier : c’est quoi exactement ?

    Le corps humain peut supporter des températures froides extrêmes pendant 2 à 4 minutes à condition que :

    • l’air soit froid et sec et sans vent
    • la peau soit bien sèche et dénuée de partie métallique
    • les parties sensibles du corps soient bien protégées ( le port d’un maillot de bain, de gants, de chaussettes, d’un bonnet ou d’un bandeau pour les oreilles ainsi qu’un masque de chirurgien pour les voies aériennes supérieures est nécessaire )
    • le patient ne présente aucune contre-indications médicales.

    Le sportif traverse successivement, deux salles à -10°C et -60°C puis il reste dans la chambre à -110°C entre 2 et 4 minutes. Dans cette chambre à -110°C, il marche tranquillement et reste en contact permanent avec un opérateur. Le patient détermine l’arrêt de la séance avant de ressortir à la température ambiante. Le patient peut faire la séance seule ou avec 3 autres personnes à partir du moment où tous font la séance en même temps.

    Et si le sportif ne dispose pas de CCE, peut-il pratiquer la cryothérapie autrement ?

    Il est en effet possible de faire de la cryothérapie par immersion partielle. Après un match ou une compétition intense, le sportif pourra récupérer plus vite de ses efforts en se plongeant dans un bain de glace. C’est un peu comme dans les pays nordiques où il est d’usage de faire des bains de froid.

    Et la cryothérapie avec une compresse froide, ça marche aussi ?

    Nos compresses Dorlotte permettent justement d’appliquer du froid en local et soulagent une déchirure musculaire, une entorse, une crampe, une tendinite, une mauvaise circulation veineuse, une bosse, une contusion, …

     

     

     

     

Les commentaires sont fermés.